jeudi 29 mai 2014

Projet Tolérance et Respect


« Lorsque nous rêvons seuls, nous ne faisons que rêver. Rêver à plusieurs et c'est le début de la réalité »   Martin Luther King

Il a suffi d'une rencontre autour de la création et de l'art, dans l'atelier-galerie Sabela à Corcelles-près-Concise, lors du vernissage de l'artiste peintre Albeiro Sarria de Neuchâtel, pour que deux enseignantes, qui ne se connaissaient pas, Mme Lysiane Golay de Concise et Mme Sonia Colliard de Grandson, lancent, inspirées, l'idée de faire un projet avec l'artiste et leurs classes. Ce qui n'était qu'un rêve est devenu un véritable défi.

Albeiro Sarria
Premier atelier avec les enfants début mai.

A l'école Henri Dès dans la classe de 1ère-2ème de Lysiane, dès que l'artiste originaire de Colombie se présente, les enfants parlent déjà de Luciano, leur ancien camarade de classe parti là-bas l'an dernier. Liens très vite tissés aussi parce que certains connaissent ses livres ou ont déjà l'une de ses oeuvres colorées, Albeiro leur raconte qu'il avait leur âge, quand il a décidé de devenir artiste peintre. Avec persévérance, son rêve s'est réalisé. Il donne des ateliers sur ce thème dans les écoles pour pouvoir permettre aux enfants d'accéder à l'art et à l'éducation ici et ailleurs.

Projet

En une matinée chaque enfant fera sa propre peinture pendant que l'après-midi, à Grandson, les 11èmes de la classe de Sonia rencontreront eux aussi l'artiste pour leurs propres créations.

Déjà des questions ! Ils ne changeront pas ce qu'on a fait ? N'enlèveront pas ma fleur, mes coeurs ? Albeiro précise qu'il ne sait pas encore mais que leurs tableaux vont être complétés par l'autre classe pour continuer de les embellir et qu'ils feront de même lors du prochain atelier, en respectant les oeuvres des plus grands.

Pratique

L'artiste doté d'un grand charisme, amène progressivement  les enfants vers la tolérance et le respect de leurs propres talents et limites, vers le lâcher-prise nécessaire à ce projet en commun. Déjà le début du chemin pour l'acceptation de soi et de l'autre dans sa différence. Chemin de conquête sur soi qui sera sans doute vécu dans le temps différemment par chacun, petits ou grands.

Une matinée vite passée, autour des couleurs de villages imaginaires peuplés de rêves d'enfants, arbres, ponts, poissons, arc-en-ciel, fleurs, châteaux ...avec l'encouragement et les conseils avisés d'Albeiro qui prend le temps nécessaire pour que chacun, enseignantes comprises, puise dans ses ressources et termine, à son rythme, sa propre création dans un cadre bien défini. Fin de la matinée pour le partage, les enfants ont beaucoup aimé! Ils imaginent déjà, confiants, ce qu'eux-mêmes et les grands vont pouvoir ajouter sur les tableaux.

Le rêve ensemble a déjà commencé, la tolérance et le respect également.



Rencontre des artistes

L'échange de leurs toiles se fait à Grandson, une semaine plus tard, dans la classe des 11èmes. Ceux-ci ont préparé un accueil chaleureux à l'enseignante très touchée et aux enfants de Concise, tous excités à l'idée de rencontrer les grands.

Les œuvres des grands..
Beaucoup d'émotions, de bienveillance, d'écoute, de partage déjà, autour de chacun de leurs tableaux. Des petits parfois intimidés, pour quelques instants seulement, mais des grands aussi qui sont heureux de participer de plus en plus à ce projet qui devient maintenant réalité. Les petits émerveillés choisissent les oeuvres des plus grands et leur offrent ensuite leurs toiles. Se mettant à leur niveau, les grands respectent et admirent déjà ces plus jeunes qu'ils ont un jour été et qui s'éveillent au fond d'eux. Convivialité autour d'un verre de sirop et des gâteaux préparés par l'enseignante.
 
..chacun des plus jeunes choisit celle qui lui plaît, l'attire.

Déjà le moment de se quitter, un remerciement des petits qui veulent chanter leur chanson pour leur dire :  « A bientôt ! » L'après -midi, ils décident d'écrire une lettre, ils les trouvent gentils, les aiment tous beaucoup et veulent les inviter eux aussi. Et les grands, de leur côté, de savoir quand va-t-on les revoir ?

échanges..
Deuxième atelier dans les deux classes respectives le matin suivant

Pour embellir et finaliser l'oeuvre commune des deux talents associés, il y a plein d'idées, des craintes aussi, de ne pas abîmer, de ne pas décevoir peut-être. Certains se lancent tout de suite, d'autres réfléchissent et attendent encore mais chacun respecte la créativité de l'autre sous la supervision de leur artiste et de leur enseignante. Lors de l'exposition, ils auront chacun la surprise finale de leur propre tableau qu'ils garderont avec le souvenir de leurs vécus. Une expérience qui a déjà enlevé des préjugés, des peurs, créé des liens, des amitiés à venir peut-être et qui, on le pressent, ne se terminera pas là !

Un grand MERCI !

Aux petits et grands artistes qui nous montrent que la tolérance et le respect sont possibles, quel que soit l'âge, autour d'un rêve et d'un projet ensemble. Aux deux enseignantes d' avoir eu ce rêve et d'avoir tout fait pour le mettre en « oeuvres ». A l'artiste Albeiro Sarria d'avoir éveillé les dons innés des enfants pour l'émerveillement, la créativité et la tolérance. A l'Ecole du district de Grandson d'avoir permis la réalisation de ce beau projet qui ne peut qu'améliorer les compétences artistiques mais surtout humaines et sociales de nos enfants.

                         «  Le meilleur aboutissement de l'éducation est la tolérance »   Helen Keller

La question est peut-être de savoir, si nous adultes, accepterions que quelqu'un que nous ne connaissons pas ou à peine, touche ou transforme un tant soit peu, l'un de nos projets ou l'une de nos créations ? Cela demanderait sans doute bien plus d'une journée...A méditer...

«  Ca prend du temps de devenir un enfant »   Picasso

Venez nombreux admirer le partage de cette belle expérience humaine et artistique lors de l'exposition qui aura lieu, à Grandson, le 14 juin dans la salle de gymnastique de l'ancien collège de 11h à 16h.

 
Patricia Beuchat
Maman d'une élève de 2ème année

mercredi 21 mai 2014

Concise au travers de ses archives


Il y a quelques décennies déjà, Monsieur André Du Pasquier avait relaté dans une brochure nommée « Brèves histoires de Concise » les faits divers et officiels concernant la vie de notre chère bourgade, du 18ème siècle à 1890. Le tome 2 est disponible depuis quelques mois et Concise nous est présenté sous une forme résolument moderne. Les auteurs de ce magnifique ouvrage sont Roseline Hirt-Vautravers et Malizia Moulin.





Roseline Hirt-Vautravers  née en 1938 à Concise, est l’aînée de 3 filles. Elle grandit au Pavé. Sa famille maternelle a pour noms de famille Curit, Currit, noms originaires de Concise. Son papa, Jämes Vautravers, employé communal, est crieur public. Après un apprentissage dans la publicité à Yverdon, Roseline effectue sa carrière professionnelle à Bienne. Elle est collaboratrice permanente au « Journal du Jura » comme traductrice et commente la vie musicale et culturelle biennoise. Sa passion pour Concise et plus particulièrement pour son histoire,  la pousse à consulter les archives de 1890 à nos jours et d’en résumer les événements importants pour notre communauté. Son travail de fourmi nous permet de relier le passé au présent, de percevoir  l’évolution de nos institutions, de nos relations nature-urbanisme, d’une ouverture aux autres, à l’autre.

Roseline Hirt-Vautravers
Malizia Moulin née en 1979 également au Pavé, est la cadette de la famille. Dans la famille Moulin, on peint, on décore les maisons, on agrémente les intérieurs des Concisois depuis plusieurs générations. Malizia ne déroge pas à la tradition. Après un apprentissage de sérigraphe à Champagne, elle s’instruit, se passionne pour des activités diverses (école d’art à Neuchâtel, sérigraphie industrielle, fouilles archéologiques à Onnens,…) toujours en rapport avec un crayon, des couleurs et des techniques mettant en valeur le dessin et l’illustration. Actuellement, elle prépare un Bachelor en illustrations à Lausanne. Vous pouvez suivre le blog de Malizia en cliquant sur le lien suivant : www.behance.net/MalMoulCreATION

Le fruit de la collaboration Roseline – Malizia donne un résultat superbe : « Brève histoire de Concise » au travers de ses archives de 1891 à 1905. C’est un réel plaisir de lire ces textes et d’admirer ces dessins idoines. Cet ouvrage peut être mis dans toutes les mains et peut être consulté sans modération. Il est disponible au prix de Fr. 20.- au bureau communal.


Sylvette Cousin

jeudi 15 mai 2014

Flash-back sur deux événements de Concise

Marche communale du 4 mai 2014

Après le «Parcours des fontaines » et le « Sentier du Cerf », pour ne citer que les dernières éditions,  la population concisoise était invitée par la Municipalité, ce dimanche 4 mai, à suivre un joli parcours d'environ 10 km, entre lac, vignes et forêts et naturellement, conviée au terme de la promenade, à un excellent repas concocté et servi par la société du jumelage Concise/Cabrières-d'Avignon, qui faisait également partie de l'organisation..


Pour cette 6ème rencontre, rendez-vous était donné sur le site de La Lance, à 8h30, pour un sympathique accueil café-croissants avant de démarrer cette jolie balade d'à peu près 2 heures. Depuis La Lance à Vaumarcus par le bord du lac, ensuite en longeant le vignoble neuchâtelois sur la route de Vaumarcus, puis le bois de Seyte, avant de revenir au point de départ, d'où se dégageait une agréable odeur de broche, juste de quoi aiguiser nos papilles gustatives. Mais avant de se mettre à table, un apéritif de circonstance nous fut offert et fut le bienvenu...


Pour l’événement, la famille de Chambrier, propriétaire de ce magnifique endroit avait gracieusement mis à disposition un bout de terrain, directement les pieds dans l'eau, afin qu'une tente soit installée pour recevoir tous les participants. Un couvert accueillait les rôtis mitonnés et surveillés avec vigilance par Claude Jaggi, président de la société du jumelage, qui fêtera prochainement son 20ème anniversaire, à Concise. D'ailleurs pour les amoureux du Sud, retenez la date du dimanche 8 juin 2014, où un marché provençal vous attend nombreux... Et avé l'assent s'il-vous-plaît, comme on l'aime et comme si on y était..


M. et Mme Pierre de Chambrier, nous ont fait l'honneur de nous rendre visite pour nous souhaiter une bonne journée et surtout nous annoncer, que nous étions tous les bienvenus à voir ou revoir le cloître ainsi que profiter, l'espace d'une incursion, à parcourir le jardin et profiter de sa magnificence et de son silence, qui en ce jour, était plutôt animé par les rires joyeux des enfants.

Une bien belle et sympathique journée que même la bise n'a pas réussi à ternir. Tout y était : le soleil, la mer (allons, allons, je divague)..., le lac vu d'un coin enchanteur, l'ambiance, la joie de partager et de faire de belles rencontres, durant la balade et le repas...
 

Tout était beau, tout était bon... Merci à nos autorités et à toute l'équipe de la Société du jumelage Concise/Cabrières-d'Avignon, et naturellement, un grand merci également aux maîtres de ces lieux pour leur accueil et leur gentillesse.

ElisaV

Mise à l'eau des bateaux au port de Concise le 26 avril 2014

Il y a deux jours dans l'année qui ont une implication toute particulière pour moi au port de Concise, deux jours qui ne me laissent jamais indifférente. Ce sont la mise à l'eau et la mise à terre des bateaux.
 
Même si tous les bateaux ne sont pas hors de l'eau durant l'hiver, la raison principale d'un hivernage est l'entretien de la coque du bateau. L'un des moyens de sortir son bateau de l'eau (et de l'y remettre) est de s'inscrire aux deux journées officielles pour bénéficier d'une auto-grue louée tout spécialement pour ces occasions.
 
Tout d'abord, sous l'aspect technique, je suis toujours impressionnée par la précision redoutable du machiniste aux commandes de la grue, avec plus de 60 tonnes de bateaux suspendus dans les airs en un jour. Ensuite, l'aisance du chef du chantier naval à véhiculer les bers* et les bateaux comme des modèles réduits sur la place d'hivernage, le nez toujours face à la bise. L'organisation de ces journées est importante et les tâches qui m'incombent sont l'ordre de passage, l'évaluation de chaque requête, la prise de risque et l'anticipation.

*charpentes sur lesquelles on fait reposer les coques des bateaux
 
 
Ce qui me frappe surtout à chaque fois, c'est la solidarité au sein de ce groupe de navigateurs qui vient de tous horizons. Il y a quelque chose de fort qui se passe, tous rassemblés autour d'une même passion. Et un soulagement partagé une fois les opérations terminées, parce que "tout s'est bien passé !"
Enfin, une mise à l'eau c'est aussi le lancement d'une nouvelle saison, alors amis de l'eau, que 2014
nous soit favorable, ceci jusqu'à la mise à terre prévue le samedi 11 octobre 2014!

 

Anne Fékih-Morier, garde-port


mercredi 7 mai 2014

La Clé des Chants

Concise peut se targuer d'avoir une quinzaine de sociétés locales qui animent tour à tour la vie de notre village. Aujourd'hui, il m'est permis de vous présenter l'une d'entre elles, la Clé des Chants, chœur mixte fondé en 1963 :

Clé des Chants, Choeur mixte, Concise

Notre chœur est né de la diminution de membres du chœur paroissial de dames de l'époque ainsi que celui du chœur d'hommes de Concise, dirigé alors par M. Debétaz. En 1961, quelques membres dont Arlette Devenoge, Pierre Duruz et Francis Pointet, ont imaginé la création d'un chœur mixte. Lors de la première rencontre chez Arlette Devenoge, on a chanté sans directeur..tout ce qui passait par la tête ! Le leitmotiv était alors le plaisir de chanter. C'est Daniel Cornu d'Onnens qui est le premier directeur de ce nouveau groupe; il sera remplacé par Pierre Duruz en 1963, année de constitution officielle du chœur mixte la Clé des Chants. La première sortie du chœur se déroule à l'Expo 64 à Lausanne.

Les 40ème et 50ème anniversaires de notre société restent encore dans la mémoire de chacun, à savoir la création "Le Banc des Etoiles" (Huwiler/Ducarroz, 2003) et "Concise En Chantée" (animations chorales et musicales sur six scènes réparties à travers le village, 2013).

Clé des Chants, choeur mixte, Concise

La Clé des Chants est dirigée depuis 2012 par Gabriel Ducommun. Son répertoire a capella (sans accompagnement musical) est varié : pièces sacrées, chants du monde, pièces de compositeurs vaudois et romands.. Ce sont une trentaine de chanteurs qui se réunissent chaque mardi soir entre 20h et 22h dans la classe de la Prim'Sup de l'ancien collège (Route de Provence 13). Le chœur est formé de 4 registres (soprano et alto pour les dames, ténors et basses pour les messieurs).

Plusieurs rendez-vous annuels sont proposés à son fidèle public par la Clé des Chants : concert de l'Avent, repas de soutien ou concert de printemps sont autant d'occasions de présenter le résultat de son labeur. Nous avons récemment pris la décision d'ajourner nos concerts de printemps 2014, initialement prévus les 10 et 11 mai. En effet, nous souhaitons offrir à notre public des concerts de qualité et cet état de faits ne nous semblait pas réalisable cette année, couplé par d'autres concours de circonstances. Aussi, nous vous proposons de réserver d'ores et déjà les dates des 16, 17, 23 et 24 janvier 2015 pour découvrir le programme que nous travaillons assidûment depuis janvier dernier. La pièce maîtresse de ces concerts en sera le "Stabat Mater" de Joseph Gabriel Rheinberger (1839-1901) avec accompagnement par un petit ensemble de cordes.Quelques chanteurs sont déjà venus renforcer nos rangs et nous sommes toujours à la recherche de chanteuses ou chanteurs intéressés à participer à ce projet (support audio pour apprentissage des chants). Laissez-vous tenter et n'hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignement.

Clé des Chants, choeur mixte, Concise

Plus prochainement, nous participerons le samedi 24 mai au Giron de l'Arnon organisé par le chœur mixte l'Echo des Vernes de Villars-Burquin.

Isabelle Bindith, présidente
 
 
Informations et renseignements :
 
024 434 10 53 ou 079 364 23 62 (Isabelle Bindith)